Le documentaliste juridique : un veilleur et un acheteur

Lundi 11 août 2008

Veille concurrentielle, sélection des sources d’information en ligne, "push" et négociations plus aggressives avec les fournisseurs [1], tel est le métier des documentalistes juridiques des cabinets d’avocats américains d’après l’étude Law Librarian Survey 2008 (PDF, 5 Mo) publiée par la revue Law Firm, Inc. de l’éditeur indépendant ALM [2].

Ca me semble très représentatif de la tendance lourde qui est à l’oeuvre en France aussi [3]. Seule différence majeure : les publications papier sont chez nous encore très présentes, notamment parce que les traités ne sont pas — pas encore ? cf certains Dalloz Actions et les Mémentos de Francis Lefebvre — en ligne et que l’e-book ne s’est pas encore développé ici, malgré les souhaits de pas mal de mes collègues [4].

Notes de bas de page

[1] Voir notre brève L’acheteur de documentation face à la hausse des prix : deux prises de position.

[2] Racheté en août 2007 par le groupe de publications et sites web B to B Incisive Media, ALM opère désormais sous la marque Incisive Media. Le site web d’ALM et de sa revue phare The American Lawyer est Law.com.

[3] Voir nos articles Suivre l’actualité juridique ou Les défis de la veille, Professionnel de l’information juridique ou infomédiateur : mon métier maintenant et Toujours plus ! Ou les prix des abonnements aux ouvrages à mise à jour juridiques.

[4] François-Xavier et Stéphane se reconnaîtront.

Répondre à cette brève