Bibliobsession : exit Diigo, enter Evernote

Mercredi 12 octobre 2011

Mon collègue bibliobsédé aime bien Evernote comme outil pour sa veille. Il vient de cesser d’utiliser Diigo. Pas assez mobile selon lui, car peu intégré aux applications mobiles (smartphones, tablettes ...), car dépendant de la possibilité de créer un signet.

Comme aurait dit un ancienne marionnette des Guignols de l’info : « Je le note ! »

C’est, entre parenthèses, un des effets négatifs de la progression des outils mobiles et avec eux des applications développées uniquement pour ces outils et leur systèmes d’exploitation (iOS et Android au premier chef).

Répondre à cette brève